Si Johnny Depp tente de ne pas trop commenter ses déboires, spécialement après l’horrible article du Rolling Stone paru récemment, l’acteur ne semble pas pouvoir contenir sa colère et sa tristesse devant l’état actuel des choses et de sa réputation.

Depp semble particulièrement malheureux des allégations de violence conjugale mises sur le tapis par son ex-femme, Amber Heard, en marge de son divorce.

« La chose qui me fait le plus mal est d’être présenté comme quelque chose de très loin de ce que tu es vraiment. De faire du mal à quelqu’un que tu aimes? Non, je ne l’ai pas fait, et ça ne sonne même pas comme moi. J’était à 25 pieds d’elle comment diable aurais-je pu la frapper? Ce qui, en passant, est la dernière chose que j’aurais faite. J’ai peut-être l’air stupide, mais je ne suis pas **** stupide. Je peux sentir que les gens me regardent différemment », explique un Johnny Depp peu enclin à reconnaître un tort quelconque, peu importe la matière discutée.

L’acteur de maintenant 55 ans affirme par ailleurs au cours de l’entretien s’en faire davantage pour ses enfants et les impacts de certaines allégations à son endroit sur leurs cheminements, lui qui est le père de Jack et Lily-Rose, âgés respectivement de 16 et 19 ans, nés de son union avec Vanessa Paradis.

Crédit photo : BANG/BIG