La vedette de Tiger King sur Netflix, Joe Exotic, vient d’abandonner la poursuite que ses avocats avaient intentée contre le département de la justice américaine qui a refusé sa demande de pardon présidentiel.

Selon le quotidien The Mirror, l’ex-gardien de zoo, qui purge une peine de 22 ans de prison, a pris cette décision en apprenant que le président Donald Trump réfléchissait à la possibilité de le gracier avant de quitter ses fonctions le 20 janvier prochain.

La semaine dernière, le New York Post révélait que Joe Exotic poursuivait le gouvernement américain, invoquant un vice de procédure dans sa requête pour recevoir un pardon présidentiel.

Donald Trump a indiqué «qu’il jetterait un coup d’oeil» à la demande de l’homme de 57 ans.

Le président américain a commencé à gracier dans les derniers jours différents prisonniers de crimes fédéraux. Ce droit lui est conféré dans la Constitution américaine. Cette mesure se perpétue depuis 1795, alors que George Washington l’a inaugurée.

Joe Exotic, star de Tiger King, espère que Kim Kardashian pourra le faire sortir de prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *