Aux grands maux les grands moyens. Devant la recrudescence de la pandémie, Jennifer Aniston décrète la ligne dure.

La vedette de Friends a décidé qu’elle ne fréquenterait plus personne n’ayant pas reçu une vaccination adéquate contre la Covid-19.

En entrevue avec le magazine InStyle, l’actrice a révélé qu’elle avait «coupé les ponts» avec de nombreuses personnes qui n’avaient pas reçu le vaccin.

La sortie publique de Jennifer Aniston survient alors que la quatrième vague de la pandémie frappe de plein fouet les États-Unis qui peinent à vacciner adéquatement leur population.

«Il y a un large groupe de gens qui sont des anti-vaccins ou qui n’écoutent pas les faits. C’est une réelle honte», explique la vedette.

«J’ai cessé de voir des gens de mon entourage qui refusent ou ne veulent pas dire s’ils sont vaccinés, et c’est très dommage».

Pour Jennifer Aniston, il est «moralement et professionnellement obligatoire d’informer» les gens des bénéfices positifs d’être vacciné.

Elle est consciente que cela pose un défi.

«C’est compliqué puisque tout le monde a sa propre opinion, mais plusieurs opinions ne sont pas basées sur rien, à l’exception de la peur et de la propagande», poursuit l’actrice.

Jennifer Aniston n’hésite pas à utiliser sa notoriété sur les réseaux sociaux pour tenter de convaincre le maximum de personnes de se faire vacciner.

50,3% des Américains sont adéquatement vaccinés en date du 2 août. Au Canada, cette proportion est de 59,8%. Il y a actuellement au sud de la frontière plus de 5,6 millions de cas actifs. Les États-Unis dénombrent plus de 630 000 décès liés à la Covid-19 depuis le début de la pandémie.

Jennifer Aniston commente son expérience pour HBO Max.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *