Le mariage entre le prince Harry et l'Américaine Meghan Markle aurait rapporté plus de 1,3 milliard de dollars US à l'Angleterre.

C'est ce qu'affirment les avocats de la duchesse de Sussex dans une poursuite intentée contre un quotidien londonien.

Dans des arguments déposés en cour à Londres, les avocats de Meghan Markle ont fait valoir que le mariage de leur cliente au prince Harry en mai 2018 avait retourné dans les coffres de l'État plus de 1,3 milliard de dollars US en revenus touristiques.

La défense de son côté évalue les retombées touristiques du mariage à 375 millions de dollars US. Elle ne nie toutefois pas que près d'un milliard supplémentaire aurait été injecté dans l'économie dans des facteurs économiques intangibles, comme le commerce au détail et la mode.

Cet argument a été présenté pour contrecarrer ceux de la défense qui soutiennent que la vaste majorité des coûts du mariage royal avait été payé par les contribuables britanniques. Le coût du mariage est évalué à 40 millions de dollars US.

La ventilation des coûts du mariage survenu le 19 maià la chapelle St-George du Château de Windsor démontre que la majorité de l'argent dépensé par l'État était pour assurer la sécurité de l'événement. La famille royale a payé les coûts reliés au service à l'église, les fleurs et la réception.

Meghan Markle se bat en cour contre le quotidien britannique Daily Mail qu'elle accuse d'avoir publié une lettre personnelle adressée à son père Thomas Markle.

Le prince Harry et Meghan Markle ont quitté en début d'année l'Angleterre afin de s'affranchir de la couronne britannique. Le couple vit maintenant à Beverly Hills en Californie.

Photo : Cover Images

Harry et Meghan : «Leur relation est plus forte que jamais»