Depuis 1964, James Bond conduit une Aston Martin. Il était donc naturel que 007 soit aux premières loges du retour de la marque en F1.

La firme anglaise Aston Martin a dévoilé sa AMR21, sa première Formule 1 en 61 ans. Pour bien marquer l’occasion, elle a fait appel à James Bond et à une Bond Girl pour présenter sa nouvelle création.

Ainsi, c’est Daniel Craig qui a inauguré la conférence de presse virtuelle d’Aston Martin.

Celui qui incarnera bientôt pour une dernière fois James Bond dans le film No Time to Die a souhaité bonne chance à l’emblématique écurie.

«C’est incroyablement excitant pour moi et pour les amateurs de F1 de voir Aston Martin Racing afficher encore son iconique couleur verte», souligne l’acteur de 53 ans qui a donné rendez-vous à tous sur la ligne de départ.

C’est ensuite l’actrice Gemma Arterton, une Bond Girl dans Quantum of Solace en 2008, qui a présenté les deux pilotes titulaires et la nouvelle voiture.

Aston Martin

La AMR21 sera pilotée par le quadruple champion du monde de F1 Sebastian Vettel, fraichement débarqué de chez Ferrari, et par le Canadien Lance Stroll qui poursuit son association avec l’écurie.

C’est lors du film Goldfinger en 1964 que James Bond, alors interprété par Sean Connery, que l’agent secret a pris contact avec une première Aston Martin. 007 conduisait l’une des plus belles voitures jamais construites, la DB5

Depuis, l’agent secret de Sa Majesté fut au volant des Aston Martin DBS, Vantage, Vanquish, DB10 et pour le prochain film, la Valhalia. Cette dernière, un supercar, a été réalisée en collaboration avec l’écurie de F1.

James Bond, l’agent 007, conduit de magnifiques voitures. En voici quelques-unes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *