L’affaire des Pandora Papers, ces documents confidentiels sur des grands du monde ayant fait affaire avec des paradis fiscaux, éclabousse plusieurs célébrités de monde entier.

Une coalition internationale de plus de 600 journalistes provenant de 150 médias dans 117 pays s’est unie dans un travail d’enquête pour éplucher 11,9 millions de documents financiers confidentiels provenant de 14 firmes d’incorporation extraterritoriale de 12 pays différents.

De nombreux dirigeants de pays se retrouvent dans la liste, parmi eux, de grosses pointures d’Ukraine, du Kenya, de l’Équateur, de la Côte d’Ivoire, du Liban ou de la République tchèque

Mais on y retrouve aussi des vedettes qui tentent de contourner les règles fiscales de leur pays dans le but d’économiser de l’impôt.

Plusieurs Canadiens bien connus se sont fait prendre. C’est le cas entre autres des sportifs Jacques Villeneuve, ancien champion du monde de Formule 1, ou de l’ancien patineur artistique trois fois champion du monde Elvis Stojko.

CBC/Radio-Canada et le Toronto Star, les deux médias canadiens faisant partie du consortium, ont jusqu’à maintenant répertorié plus de 500 citoyens ou résidents canadiens dans la fuite.

Dans le cas de Jacques Villeneuve, l’enquête indique qu’il possédait des sociétés et des fiducies dans des paradis fiscaux avant même qu’il n’entame sa carrière en formule 1. Plus de détails seront dévoilés à l’émission Enquête, jeudi à 21 h sur ICI Télé.

De son côté, Elvis Stojko a transféré des actifs canadiens valant jusqu’à 6,5 M$ dans une fiducie caribéenne en 2007, alors qu’il vivait au Mexique. 

Parmi les autres célébrités qui ont été prises la main dans le sac à ce jour, notons entre autres les chanteurs Elton John, Ringo Starr, Julio Iglesias et Shakira, de même que l’ex-top-modèle allemand Claudia Schiffer. D’autres noms pourraient s’ajouter, au fur et à mesure que les millions de documents seront analysés par la coalition internationale des journalistes.

Shakira a des problèmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *