En plus d’élire le prochain président américain, les citoyens des États-Unis auront à voter sur de nombreux autres sujets lorsqu’ils se rendront aux urnes.

Certes, l’enjeu premier des élections du 3 novembre est d’élire le président américain. Qui de l’actuel président, le républicain Donald Trump qui sollicite un second mandat, ou de Joe Biden, le démocrate, obtiendra la faveur des électeurs pour les quatre prochaines années ?

Dans 32 États et aussi dans le District de Columbia, les électeurs auront à répondre sur leur bulletin de vote à d’autres questions qui n’ont rien à voir avec l’élection du prochain locataire de la Maison-Blanche. Au total, ce sont 120 nouvelles mesures locales qui seront soumises à l’électorat.

Les sujets de ces questions référendaires sont diverses et peuvent être surprenantes.

En Oregon, la vente de cannabis récréatif est déjà autorisée. Les électeurs devront maintenant décider si l’usage de champignons psilocybine, communément appelés champignons magiques, sera maintenant autorisé.

Dans le District de Columbia, le vote portera sur la décriminalisation de la culture, la distribution et la possession de la psilocybine.

Pendant ce temps, au New Jersey, en Arizona, au Montana et au Dakota du Sud, les électeurs se prononceront sur l’autorisation de la vente de cannabis récréatif. Déjà 11 États américains le permettent.

En Californie, ce sont plutôt les règles d’emploi entourant des contractants indépendants, comme les chauffeurs Uber, qui se trouvent dans les bulletins de vote.

Au Colorado, l’avortement s’invite dans les discussions. Pourra-t-elle ou non être pratiquée après 22 semaines de grossesse ?

Dans le Montana, c’est le port d’arme qui est au centre des discussions.

L’État de Washington demande à ses électeurs s’ils désirent que des cours d’éducation sexuelle soient offerts, ou encore s’ils désirent pouvoir retirer leurs enfants de classes qui y feraient cet enseignement.

En Floride, les élections permettront de savoir si le salaire minimum peut être haussé à 15$ l’heure en septembre 2026.

Au Mississippi, les électeurs voteront pour l’adoption d’un nouveau drapeau, afin de remplacer l’actuel.

L’histoire de Melania Trump!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *