L’ancien président Donald Trump a confié qu’il souhaitait voir Meghan Markle se présenter à la course à la présidence des États-Unis en 2024.

Le républicain a fait cette confidence hier (mardi) à Maria Bartiromo lors d’une interview diffusée à Fox News.

«J’espère que cela va se produire», confie le 45e président américain.

Donald Trump a aussi fait allusion à l’entrevue accordée par Meghan Markle et le prince Harry à Oprah Winfrey la semaine dernière. Il est revenu sur cet entretien dans des propos difficiles à déchiffrer.

«Je ne suis pas un fan d’elle. Je pense que ce qu’elle a dit à propos de la famille royale – je pense, je connais la reine, comme vous le savez. Je l’ai rencontré et je crois que la reine est une personne exceptionnelle. Et je ne suis pas un fan de Meghan».

La sortie de l’ex-président américain survient à la suite d’un article du Mail on Sunday paru le week-end dernier. Le journal anglais prêtait des intentions politiques à la duchesse de Sussex. Il affirmait que la femme de 39 ans aurait rencontré de grosses pointures démocrates pour tâter le terrain.

Pour sa part, Donald Trump a révélé qu’il allait prendre une décision sur sa propre candidature après les élections de mi-mandat de 2022. 

«Franchement, nous prendrons une décision après cela».

Meghan Markle s’était opposée à l’élection de Donald Trump en 2016 et avait endossé le candidat Joe Biden à ce moment.

Ces célébrités ont décidé de quitter leurs vies confortables à un certain moment pour servir le public par l’entremise de la politique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *