Pour la première fois en 25 ans, Donald Trump ne se classe plus dans le palmarès Forbes 400, qui répertorie les Américains les plus riches.

L’ancien président américain est éjecté du classement par 400 millions de dollars. Sa fortune est maintenant estimée à 2,5 milliards de dollars par le célèbre magazine spécialisé.

Celui qui fut le 45e président des États-Unis jusqu’en janvier dernier a fait fortune dans l’immobilier. Il y a un an, il se classait au 339e rang du Forbes 400. Mais la dernière année de pandémie a fait mal au secteur immobilier et a propulsé de nouvelles fortunes provenant des technologies et de la cryptomonnaie entre autres.

Donald Trump se retrouve donc bien loin de sa 71e position détenue en 2003, son meilleur classement dans le Forbes 400. 

Au meilleur de sa fortune, l’homme d’affaires valait 4,5 milliards en 2015. Lorsqu’il est devenu locataire de la Maison-Blanche en 2017, Donald Trump ne valait plus que 3,1 milliards. Sans pouvoir contrôler ses affaires professionnelles pour ne pas être en conflit d’intérêts, sa fortune a périclité pour s’établir maintenant à 2,5 milliards de dollars (US).

Selon les analystes de Forbes, le déclin de la fortune de Donald Trump ne peut être imputable qu’à son refus de diversifier ses investissements et à son entêtement à mettre toutes ses billes dans l’immobilier.

En quatre ans, le visage des États-Unis a été modifié par la présidence de Donald Trump. Retour sur des faits saillants de cet unique mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *