Après 16 ans de relation main dans la main, Apple tournera bientôt le dos à Intel.

Selon ce qu'a appris Bloomberg, la marque Apple n'utilisera plus pour ses ordinateurs les processeurs Intel à compter de l'an prochain.

Depuis quelques années, la firme de Cupertino en Californie n'utilisait plus les processeurs Intel dans son célèbre iPhone ou dans ses iPads. Apple préférait faire fonctionner ces populaires gadgets avec un processeur développé à l'interne.

Dès 2021, Apple prévoit poursuivre dans cette veine et utiliser un processeur maison pour ses futurs ordinateurs portables et ses ordinateurs de table.

Selon ce qui est rapporté, Apple travaille en ce moment à trois processeurs, tous issus du processeur A14 qui équipera la prochaine génération de iPhone. Ces nouveaux processeurs seront adaptés en fonction du produit dans lequel ils seront implantés.

La fructueuse collaboration entre Apple et Intel remonte à 2006. Les premiers processeurs Intel avaient alors été installés dans les serveurs Xserve. En 2007, c'est toute la gamme d'ordinateurs Apple qui emboîtait le pas.

L'an dernier, Apple avait acquis d'Intel pour un milliard de dollars sa division des téléphones intelligents. 

2200 employés d'Intel avaient alors été transférés chez Apple.

Photo: Apple

Apple : Des ordinateurs qui traversent le temps