De vieux restes humains ont été découverts à quelques mètres de la résidence qu’habitent le prince Harry et son épouse Meghan Markle en Californie.

Le shérif de Santa Barbara a confirmé la découverte de restes humains datant de plus de 10 000 ans sous une rue située près de la résidence de 15 millions de dollars (US) du duc et de la duchesse de Sussex.

Google Map

Selon le Daily Mail de Londres, les restes d’un «jeune adulte» ont été trouvés lorsque des travaux de construction ont été amorcés dans la municipalité de Montecito où habite le couple et leur garçon Archie.

Des anthropologues ont été dépêchés sur place pour assister les autorités appelées sur place. Selon les premières constatations, les restes pourraient provenir de la communauté Chumash qui vivait dans le secteur il y a 11 000 ans.

Ce peuple amérindien, comptant près de 5000 personne, vivait principalement le long de la côte sud de la Californie, aux environs des villes actuelles de Santa Barbara et Ventura

«Tant que nous n’aurons pas d’opinion officielle des anthropologues, nous ne commenterons pas la découverte», explique un porte-parole du shérif.

En plus du couple princier, ce quartier de Montecito, situé à 145 km au nord de Los Angeles, est aussi celui des animatrices Oprah Winfrey et Ellen DeGeneres.

Une présence policière a été requise à la résidence californienne du Prince Harry et de Meghan Markle près d’une dizaine de fois en autant de mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *