De nombreux musées dans le monde participent au défi «#BestMuseumBum» sur les réseaux sociaux.

Qui a dit que les musées étaient ennuyants ? Depuis quelques semaines, plusieurs démontrent tout le contraire avec cette initiative farfelue qui attire l'attention aux quatre coins du globe.

Ce sont les employés du musée de Yorkshiredans le nord de l'Angleterre qui ont eu l'idée de démarrer ce challenge sur Twitter. Le 26 juin dernier, ils ont publié une première image d'un fessier provenant d'une statue romaine.

Depuis, des dizaines d'autres musées ont emboité le pas publie à leur tour l'arrière train d'oeuvres qu'ils abritent entre leurs murs.

Aujourd'hui, des musées de la Grèce, d'Italie, du Japon ou encore de la Russie participent au défi #BestMuseumBum.

Pour les initiateurs du défi, cela permet aux musées de faire connaitre à peu de frais leurs collections.

«Cela donne la chance aux petits ou grands musées, avec leurs objets de créer une exhibition globale en ligne», suggèrent les organisateurs.

Photo: Twitter/Splitpics UK

Des musées virtuels à visiter en temps de pandémie