Un vaste groupe de célébrités vient d'être piraté, alors qu'une firme d'avocats les représentant a été victime d'une cyberattaque.

La firme new-yorkaise Grubman Shire Meiselas & Sacks confirme avoir été attaquée par des pirates nommés REvil ou Sodinokibi.

La société d'avocats spécialisée dans le droit des célébrités et des médias, l'une des plus importantes aux États-Unis, s'est fait dérober des informations confidentielles représentant 756 gigaoctets de données privées confidentielles.

Plusieurs grosses pointures du monde du divertissement sont directement touchées par cette cyberattaque. Du nombre, on retrouve Lady Gaga (photo), Madonna, Nicki Minaj, Bruce Springsteen, Mary J. Blige, Ella Mai, Christina Aguilera, Mariah Carey, Cam Newton, Bette Midler, Jessica Simpson, Priyanka Chopra, Idina Menzel et Run DMC.

Les pirates ont indiqué qu'ils avaient mis la main sur des contrats, des numéros de téléphone, adresses et autres documents sensibles. Pour prouver leurs dires, ils ont publié le contrat 2019-2020 de Madonna pour la tournée «Madame X».

Selon le New York Post, les pirates informatiques exigeraient 21 millions de dollars (US) en rançon. 

Selon le quotidien, la firme négocierait avec eux en ce moment.

Photo : Cover Images

Des «traitements régénératifs» pour Madonna