Le coup de gueule de Cristiano Ronaldo à l’endroit de Coca-Cola lors d’une conférence de presse de l’Euro 2020 a des conséquences financières importantes pour le géant des boissons gazeuses.

Rappelons que la vieille du premier match de l’équipe portugaise lundi dernier, Cristiano Ronaldo s’est présenté à la tribune de la presse. Sur l’estrade l’attendaient deux bouteilles de Coca-Cola, l’un des commanditaires de l’événement. En les voyant, le numéro 7 portugais a retiré les bouteilles et a plutôt saisi une bouteille d’eau, avant d’inviter ses partisans à boire de l’«água», ou eau en français.

Ce pied de nez au commanditaire de l’événement a fait le tour du monde. À la bourse, l’action de Coca-Cola en a pris pour son rhume chutant de 1,6% et occasionnant une perte de 4 milliards de dollars (US) de la valeur du fabricant de boissons gazeuses.

Il est impossible d’attribuer uniquement au geste de Cristiano Ronaldo la déconfiture du titre de Coke. Toutefois, son titre est l’un des seuls qui a perdu autant en une seule journée sur l’indice S&P 500 de New York.

À la suite de cette rebuffade de l’un de ses commanditaires, l’European Football Associations n’est pas restée les bras croisés et a diffusé un communiqué.

«Coca-Cola offre une gamme de produits couvrant plusieurs goûts et besoins, qui incluent ceux offerts aux joueurs lors du tournoi. Cela inclut de l’eau, des boissons isotoniques, des jus, du café et du thé, et bien sûr du Coca-Cola, et du Coca-Cola zéro sucre. À leur arrivée aux conférences de presse, les joueurs peuvent choisir leur breuvage préféré.»

Découvrez quels sont les athlètes les mieux payés du monde, et d’où proviennent leurs revenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *