Près de 30% des adultes américains croient à un complot et que la COVID-19 a été créée par l'homme en laboratoire.

Ces résultats surprenants ont été tirés d'un sondage réalisé par Pew Research Center, un organisme indépendant et non partisan aux États-Unis.

Preuve que la désinformation est encore bien présente, malgré les points de presse réguliers des autorités sanitaires et gouvernementales, de très nombreuses personnes doutent de la véracité des informations officielles et préfèrent se référer à des opinions proférées par des complotistes.

L'origine exacte du coronavirus n'est pas encore connue, mais les scientifiques poursuivent leurs enquêtes. Les experts croient que la COVID-19 provient des chauves-souris et aurait pu être transmise à l'humain par un intermédiaire animal.

Malgré cela, un nombre important de personnes croient à un complot. Pew a interrogé 8914 adultes entre le 11 et 16 mars pour réaliser ce sondage. 29% des répondants sont convaincus que le virus mortel a été créé de toutes pièces en laboratoire. 23% des personnes interrogées pensent que le coronavirus a été créé intentionnellement.

Les personnes âgées de 19 à 29 ans sont celles qui croient le plus au complot (35%). Les gens de 65 ans et plus sont les plus rationnels (21%).

Le président républicain Donald Trump, qui lui-même disait au début que le virus n'était «pas plus grave qu'une grippe» et qu'il partirait «par miracle», est peut-être lui-même un facteur de désinformation.

En effet, les répondants au sondage d'allégeance républicaine croient à un complot dans une proportion de 37%, contre 21% pour les personnes d'allégeance démocrate.

Photo : Cover Images

Un complexe d'abris pour les survivalistes