Nicki Minaj s’est placée dans une situation inconfortable à la suite d’une publication sur Twitter qui a causé l’ire des dirigeants de son pays natal, Trinité-et-Tobago.

La sulfureuse chanteuse a publié un message dans lequel elle remet en cause la vaccination contre la COVID-19 dans le pays des Caraïbes.

«Mon cousin à Trinité ne se fera pas vacciner, car l’un de ses amis l’a été et est devenu impotent. Ses testicules sont devenus enflés», explique la vedette à ses 22,6 millions d’abonnés sur Twitter. 

Il n’en fallait pas plus pour que le ministre de la Santé de Trinité-et-Tobago, Terrence Deyalsingh, dénonce dans les dernières heures ces propos de la rappeuse qu’il a qualifiés de «faussetés».

D’autres critiques ont également condamné la publication de la chanteuse, émanant des États-Unis et du Royaume-Uni.

«Je ne la blâme pas, mais elle devrait y penser à deux fois avant de propager des informations qui ne sont basées sur aucun fait scientifique, à l’exception d’une anecdote», a pour sa part commenté le Dr Anthony Fauci, l’expert américain des maladies infectieuses qui souligne qu’il y a beaucoup de désinformation sur les réseaux sociaux.

Nicki Minaj affirme qu’elle n’avait pas encore été vaccinée contre la COVID-19, car elle juge ne pas être suffisamment renseignée sur les vaccins. Elle affirme toutefois qu’elle sera vaccinée lorsqu’elle entreprendra sa prochaine tournée de concerts.

Comptez Nicki Minaj parmi les femmes comblées! Minaj a toujours semblé pencher vers les relations stables, mais n’a pas toujours semblé obtenir ce qu’elle offrait en retour. Cette fois, la star musicale s’est laissée tenter par le mariage, une décision qu’elle ne regrette visiblement pas, quelques jours après avoir dit « oui » à Kenneth Petty.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *