Le constructeur automobile Ford s'apprête à offrir aux forces policières des véhicules qui peuvent s'autodésinfecter.

La marque américaine répond ainsi à une demande du New York City Police Department (NYPD) qui veut protéger ses policiers durant la pandémie de coronavirus.

Pour les services de police du monde entier, la CoVID-19 pose un défi puisque les véhicules peuvent être conduits par de nombreuses personnes. Ils doivent donc être désinfectés après chaque utilisation.

Une situation qui devient vite problématique lorsqu'une ville comme New York dispose de 31 781 véhicules sur les routes chaque jour.

Pour répondre à ce nouveau besoin, Ford a annoncé aujourd'hui qu'elle allait implanter dans ses véhicules un nouveau logiciel. Pour le moment, seuls les VUS Explorer en seront équipés.

Le nouveau logiciel devra être actionné par l'équipe d'entretien du service de police. Il actionnera la ventilation intérieure du véhicule afin d'y faire grimper la température à 56 degrés C pour une période de 15 minutes.

Selon Ford, cette procédure permet de détruire 99% des germes qui se trouvent dans le véhicule, incluant le coronavirus.

Immédiatement après ce traitement-choc, le système de ventilation rafraîchira le véhicule et peut accueillir ses occupants.

Si l'expérience est concluante sur les Ford Explorer, le constructeur étendra cette nouvelle technologie à toute sa gamme de véhicules utilisés par les policiers.

Photo : NYPD

Digit : Un robot-livreur signé Ford