Quelques jours après avoir offert 1000 ventilateurs à l'État de la Californie, le milliardaire Elon Musk vient en aide à la ville de New York.

Le maire de New York Bill de Blasio a salué la générosité du patron de Tesla dans une série de messages sur Twitter.

«J'ai parlé à Elon Musk hier soir (26 mars). Il va donner des centaines de ventilateurs à New York et à l'État, incluant des hôpitaux publics. Nous sommes profondément reconnaissants. Nous avons besoin de tous les ventilateurs que nous pouvons avoir pour les prochaines semaines afin de sauver des vies», écrit le maire.

Cette entente survient une semaine après que le maire ait interpellé l'homme d'affaires riche de 40 milliards de dollars (US) pour qu'il l'aide à combattre la pandémie.

Le 19 mars, Elon Musk écrivait sur Twitter :

«Nous allons produire des ventilateurs s'ils deviennent manquants.» 

Le maire de New York avait immédiatement répondu : «New York est acheteuse.»

L'échange virtuel entre les deux hommes s'est poursuivi.

«Nous les accueillerons aussi vite que possible, votre aide est précieuse! Nous communiquerons directement avec vous», écrivait le maire.

«C'est parfait, nous allons échanger avec votre équipe pour connaitre les besoins potentiels», écrivait l'homme d'affaires de 48 ans.

Le 24 mars dernier, l'État de la Californie remerciait Elon Musk d'avoir acheté 1000 ventilateurs à ses frais de la Chine pour les offrir à ses concitoyens.

L'État de New York est le nouvel épicentre mondial de la pandémie de COVID-19

39 000 personnes sont infectées du virus. Les États-Unis sont devenus le pays ayant le plus de cas dans le monde, surpassant la Chine, avec plus de 85 000 cas.

Photo : Cover Images

Les incroyables projets d'Elon Musk