La Chine intègre depuis samedi dernier une nouvelle arme dans sa lutte au COVID-19, des robots.

Un premier hôpital de la ville de Wuhan, reconnue pour être l'épicentre de l'épidémie mondiale actuelle, a reçu un contingent de 12 robots pour aider le personnel soignant dans ses tâches.

Les robots de la firme CloudMinds fonctionnent grâce à la technologie 5G et sont équipés d'intelligence artificielle (IA). L'hôpital Wuchang Field les utilise comme répondants de première ligne face aux patients infectés.

Les nouveaux employés de l'hôpital, à l'allure plutôt sympathique, peuvent prendre la température des patients lors de leur admission, servir les repas ou encore désinfecter des surfaces contaminées entre autres.

Ne pouvant être infectés par la COVID-19, les robots deviennent très utiles, car ils permettent aux médecins d'avoir accès aux signes vitaux des patients à distance, sans que le personnel soignant ait à côtoyer les malades.

Cette avancée est une autre étape pour la Chine dans sa lutte contre le virus apparu sur son territoire en décembre dernier. Depuis l'arrivée du COVID-19, 3 000 employés médicaux ont été affectés par la maladie dans la seule province d'Hubei, l'endroit où le virus a été identifié pour la première fois.

La Chine a mis en place des efforts colossaux contre le coronavirus. Que ce soit la construction d'hôpitaux dans des temps record, ou l'implantation de cantines robotisées pour nourrir les employés des hôpitaux, ces efforts semblent porter fruit. Hier (10 mars), seulement 20 nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés dans toute la Chine.

À l'échelle mondiale, 4 125 nouvelles personnes ont été infectées hier par la maladie, portant le total selon l'Organisation mondiale de la santé à 113 702 depuis son éclosion. 4 012 personnes en sont décédées.

Photo : Capture d'écran CNBC

Les pires pandémies de l'histoire de l'humanité