Le magazine satirique Charlie Hebdo fait encore parler de lui avec sa plus récente publication. Cette fois, l’hebdomadaire français s’en prend aux traitements que la reine d’Angleterre a fait subir à Meghan Markle.

Le nouveau magazine publié samedi dernier montre la reine Elizabeth II agenouillée sur le cou de Meghan Markle. Cette dernière dit qu’elle a quitté Buckingham, car elle «ne pouvait plus respirer».

L’image forte n’est pas sans rappeler les événements survenus à Minneapolis en mai 2020 lorsque l’Afro-américain George Floyd est décédé lors d’une arrestation policière musclée. La tragédie a fait le tour du monde et a déclenché le mouvement Black Lives Matter dans le monde entier.

La satire de Charlie Hebdo fait évidemment référence à l’entrevue accordée par Meghan Markle et le prince Harry à l’animatrice Oprah Winfrey le 7 mars dernier.

Lors de cet entretien, Meghan Markle avait dévoilé que des propos racistes avaient été préférés envers elle et son fils Archie. Selon ces propos, des membres de la famille royale, non identifiés, auraient démontré de l’inquiétude face à la couleur de la peau du futur enfant du prince Harry, marié à une Américaine noire.

En plus, lors de l’interview, la duchesse de Sussex a révélé avoir songé lors de sa grossesse à s’enlever la vie, se disant étouffée par la monarchie britannique.

La caricature du Charlie Hebdo ne passe pas en Angleterre, où les sujets d’Elizabeth lui sont très fidèles. Sur les réseaux sociaux, le magazine français essuie de vives critiques.

L’entrevue de Meghan Markle et Prince Harry accordée à Oprah Winfrey a provoqué une onde de choc.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *