Blue Origin, la société spatiale du milliardaire Jeff Bezos, s’apprête à mettre en vente les premiers billets pour ses vols spatiaux.

Hier, la société basée à Kent dans l’État de Washington a annoncé qu’elle lancerait son premier vol suborbital touristique habité autour du 20 juillet prochain grâce à sa nouvelle fusée appelée New Shepard.

Blue Origin a profité de l’occasion pour annoncer également qu’elle offrirait un siège gratuit sur son premier vol touristique parmi toutes les personnes qui participeront à une vente aux enchères de cinq semaines pour se procurer ces premiers billets. Les fonds amassés par cet encan seront remis à une fondation créée par la société.

La société n’a pas encore voulu révéler le prix qu’elle exigerait pour se procurer un billet pour un voyage dans l’espace. En 2018, l’agence de presse Reuters évoquait un prix de 200 000 $ US.

La fusée New Shepard de Blue Origin combine engin de lancement et capsule habitée. Six passagers pourront y prendre place et voleront à 100 kilomètres de la surface de la Terre, soit dans l’espace suborbital. À cette hauteur, les passagers pourront vivre en apesanteur et apercevoir la courbe de la Terre. Le retour de la capsule se fera avec l’aide de parachutes.

Blue Origin

Blue Origin est engagé dans une course à l’espace pour le lucratif marché du tourisme spatial. Virgin Galactic est une autre société qui entend aussi faire vivre l’apesanteur dans un avenir rapproché. 

La firme SpaceX détient toutefois une longueur d’avance face aux autres transporteurs. Depuis déjà plusieurs mois, elle transporte des astronautes vers la station spatiale internationale qui est en orbite à 408 km de la Terre. La société appartenant au milliardaire Elon Musk désire plutôt transporter des touristes sur la planète Mars.

Découvrez le premier hôtel spatial.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *