Ben Affleck est sorti de son mutisme pour la première fois depuis son retour en désintoxication pour un problème d’alcool, aidé d’ailleurs par Jennifer Garner à la suite d’une sévère rechute.

« Cette semaine j’ai complété un séjour de quarante jours dans un centre de traitement (…) Le support reçu de ma famille, mes collègues et mes fans signifie plus que je ne peux le dire. Ça m’a donné la force et le support de parler de ma maladie avec les autres. Combattre une dépendance est un combat à vie et difficile. À cause de ça, une personne n’est jamais vraiment dans ou en dehors d’une thérapie. C’est un engagement à temps plein. Je me bats pour moi-même et ma famille. Tant de gens m’ont contacté sur les réseaux sociaux pour parler de leurs propres chemins avec la dépendance. À ces gens, je veux dire merci. Votre force est inspirante et m’a supporté plus que je ne l’aurais cru possible. Ça aide de savoir que je ne suis pas seul. Comme j’ai dû me rappeler, si tu as un problème, obtenir de l’aide est un signe de courage, pas de faiblesse ou d’échec. Avec l’acceptation et de l’humilité, je continue de m’améliorer avec l’aide de tellement de gens et je suis reconnaissant pour tous ceux qui sont là pour moi. J’espère que sur ma route je pourrai offrir un exemple pour d’autres qui souffrent », déclare Ben Affleck sur son compte Instagram, une première apparition depuis la fête des pères.

Ben Affleck entrait de nouveau en centre de désintoxication en août 2018 après s’être retrouvé dans un bien mauvais état, une situation au cours de laquelle des images avaient été captées.

Jennifer Garner avait alors volé à son secours et s’était même adressé à des journalistes près de la résidence de l’acteur afin de leur demander de respecter la vie privée de ce dernier, ainsi que sa dignité.

Crédit photo : BANG/BIG