Si les horaires professionnels et les obligations familiales ont eu raison de la relation entre Ben Affleck et Lindsay Shookus, il semble que l’acteur et la productrice chez Saturday Night Live ont vu leur relation devenir plus « compliquée » à un certain point, Shookus sortant Affleck de sa « zone de confort ».

« Quand c’était bien, c’était vraiment bien. Quand ils étaient dans le même fuseau horaire et pas concentrés sur d’autres choses, c’était bien. C’est devenu incroyablement compliqué avec leurs familles, leurs emplois. Il l’aimait bien, vraiment. Il aimait qu’elle soit intelligente, drôle, avec des opinions. Quand ils étaient ensemble, ça le sortait un peu de sa zone de confort. Elle apportait un peu d’air frais dans sa vie dont il avait de besoin », explique une source à People.

Peu de temps à la suite de sa rupture avec Lindsay Shookus, Ben Affleck s’est inscrit de nouveau en cure de désintoxication pour soigner, notamment, une dépendance à l’alcool, aidé largement par son ex-femme Jennifer Garner.

Crédit photo : BANG/BIG