Le géant Apple mettrait les bouchés doubles dans le développement d’un nouveau produit, la voiture 100% autonome.

Ce n’est pas la première fois que des rumeurs circulent sur l’intérêt d’Apple pour le secteur de l’automobile.

Selon ce que rapporte l’agence Bloomberg, la firme de Cupertino aux États-Unis recentre le projet appelé Titan autour de capacités complètes d’autoconduite visant à résoudre un défi technique qui a embête l’industrie automobile.

Selon ce qui circule dans les milieux bien informés, l’équipe chargée de la voiture d’Apple a exploré au cours des dernières années deux voies simultanées : créer un modèle aux capacités d’autopilotage limitées ou concevoir une version dotée de capacités d’autopilotage complètes ne nécessitant pas d’intervention humaine.

Bloomberg affirme que c’est maintenant Kevin Lynch qui dirige le département automobile d’Apple. C’est à cet homme qu’Apple doit le développement de l’Apple Watch. Selon les informations de l’agence de nouvelle, Apple aurait choisi de travailler sur une voiture totalement autonome qui ne possèderait pas de volant.

Apple viserait un lancement de sa voiture autonome dans quatre ans. Pour atteindre son objectif de 2025, Apple devra achever son système de conduite autonome, une tâche ambitieuse si l’on se fie aux autres avancées de ses concurrents.

Tesla embarque déjà dans ses voitures électriques le système Autopilot, mais fait face à des problèmes récurrents. La société Waymo d’Alphabet (Google) a subi une série de départs dans ses efforts pour développer la technologie. Uber Technologies a vendu sa division de conduite autonome l’année dernière. Même Sony entre dans la danse. La firme japonaise a déjà présenté un premier prototype l’an dernier.

Guido pourrait transformer votre façon de prendre un verre entre amis. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *