Apple aimerait offrir un réseau de cliniques de santé qui utiliseraient les données générées par ses appareils.

Cela peut sembler de la science-fiction, mais selon ce qu’a appris le Wall Street Journal, le géant américain Apple pourrait tenter de révolutionner la façon que nous avons de nous faire soigner.

Selon le quotidien américain, les cliniques Apple seraient opérées par des médecins. La société utiliserait le monitorage en continu de nos signes vitaux par ses appareils Apple, comme les montres Apple Watch, pour refiler ces informations aux médecins soignants.

Apple croit que ces informations pourraient être revendues à des cliniques de santé ou à un pays entier. 

Cette idée est apparue pour la première fois en 2016. Dès 2017, en collaboration avec l’université Stanford en Californie, Apple a commencé à tester son concept sous le nom de code «Casper» avec quelques-uns de ses propres employés. 

Selon le journal, les principales préoccupations d’Apple sont en lien avec la confidentialité des renseignements personnels obtenus auprès des «patients» sans qu’ils le sachent.

Si Apple va de l’avant avec le projet Casper, il rejoindrait un voeu de son président Tim Cook.

«Je crois réellement que si vous me demandez dans le futur quelle sera la plus grande contribution d’Apple, j’espère que ce sera dans le bien-être et la santé», avait mentionné le gestionnaire à Outside en 2020.

La marque Apple laisse son empreinte dans nos vies. Découvrez son histoire par ses ordinateurs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *