La semaine dernière, Adele en pleurs annonçait l’annulation de concerts prévus à Las Vegas. Aujourd’hui, on en sait plus sur les raisons qui ont forcé la prise de cette décision qui a déçu des milliers de spectateurs.

La chanteuse anglaise publiait la semaine dernière une vidéo dans laquelle elle affirmait que la COVID était entre autres responsable de l’annulation à la dernière minute de ses spectacles. Il semble que la pandémie a le dos large, et que ce sont plutôt les demandes de diva de la chanteuse qui sont à la base de ces annulations.

Le journaliste Scott Roeben du Vital Vegas qui a été le premier à annoncer la décision d’Adele d’annuler des concerts de sa résidence permanente au Caesars Palace affirme que selon ses sources, c’est un «cauchemar total» de travailler avec Adele et son entourage.

Adele et son équipe ont insisté pour remplacer le système de sonorisation à la fine pointe de la technologie du théâtre Colosseum par le leur et ont également exigé l’installation d’un système vidéo entièrement nouveau.

Ces équipements avaient pourtant été utilisés par Madonna, Mariah Carey et Céline Dion. Ils avaient été jugés satisfaisants.

«Le théâtre dispose d’un écran vidéo massif, de très haute technologie, mais l’équipe d’Adèle a insisté pour obtenir un système entièrement nouveau – un écran plus grand construit essentiellement quelques centimètres devant l’écran existant», explique le journaliste.

«Non seulement de telles exigences font grimper les coûts de production, mais, à une époque où les approvisionnements sont perturbés, c’est la recette pour un désastre – dans ce cas, des retards ou des annulations de dernière minute. J’ai également appris de source sûre que le Caesars a dû remplacer le système de sonorisation de pointe de Meyer par un autre système pour elle».

Adele et son équipe discutent actuellement de la possibilité de reprogrammer sa résidence «Weekends with Adele».

La chanteuse de 33 ans est reconnue pour être perfectionniste et elle a déjà annulé des concerts dans le passé.

La résidence permanente qu’Adele devait faire au Caesars Palace de Las Vegas devait être la plus payante de l’histoire de la ville, surpassant même des concerts de Céline Dion ou Elton John. La chanteuse pourrait perdre jusqu’à 50 millions dans cette aventure.

2021 a vu les ventes de disques de vinyle dépasser celles de CD, une première depuis 1991.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *