La dispute entre Angelina Jolie et Brad Pitt prend maintenant une nouvelle direction. En plus de leur divorce qui n’en finit plus de finir, voilà que l’actrice attaque le patrimoine de son ex-mari.

L’actrice de 46 ans est accusée par les avocats de l’acteur de tenter de dilapider la valeur du Château Miraval, une réputée propriété vinicole située en Provence. La vedette voudrait vendre au rabais la propriété située à Correns dans le sud de la France.

Château Miraval est évalué à 164 millions de dollars (US). Il appartient à parts égales aux deux vedettes.

Château Miraval

Dans une poursuite déposée dans les dernières heures au Luxembourg, Brad Pitt allègue qu’Angelina Jolie ne respecte pas une entente survenue en 2013, trois ans avant la séparation du couple.

À l’époque, Brad Pitt détenait par sa société Mondo Bongo 60% du vignoble. Angelina Jolie en possédait 40% par sa société Nouvel. Ces deux sociétés sont les deux actionnaires de Quimicum, la compagnie à qui appartient la propriété. 

En 2013, l’acteur a «vendu» pour 1 euro, 10% du Château Miraval à son ex-femme. Se faisant, il partageait avec elle à 50-50 la propriété de prestige.

Cet accord était accompagné d’une promesse voulant que si l’un ou l’autre des propriétaires voulaient se départir de ses parts dans le vignoble, il devait les offrir en premier lieu à l’autre partie.

C’est là que les choses se corsent. Le couple qui s’entredéchire depuis maintenant 5 ans pour la garde de ses six enfants est en très mauvais termes. 

Lundi, les avocats de Brad Pitt ont tenté de faire stopper la vente des 50% du Château Miraval par Angelina Jolie à un tiers. Selon les représentants de l’acteur, son ex-femme n’aurait pas demandé à ce dernier de lui racheter ses actions dans le vignoble.

La poursuite allègue que les 10% transférés pour 1 euro ne seraient pas considérés «sérieux» au vu de la loi luxembourgeoise. La transaction pourrait donc être caduque. 

Elle ajoute que «Nouvel (la compagnie d’Angelina Jolie) n’agit pas dans l’intérêt supérieur de Quimicum en mettant des bâtons dans les roues de la société depuis plus de quatre ans, retardant systématiquement l’approbation des rapports annuels et les opérations générales».

Un juge rendra une décision dans les prochaines semaines sur cette plainte déposée par Brad Pitt.

Angelina Jolie a demandé le divorce en 2016 de l’acteur, citant des «différends irréconciliables». Elle tente depuis d’obtenir la garde exclusive de ses six enfants. Brad Pitt demande de son côté une garde partagée.

Longtemps l’un des couples chouchous d’Hollywood, Angelina Jolie et Brad Pitt célèbrent cette semaine le cinquième anniversaire de leur divorce, qui n’est toujours pas finalisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *