Anna Del Priore a 107, bientôt 108 ans. Elle est l'une des seules personnes au monde à avoir vaincu la grippe espagnole et le nouveau coronavirus.

La grand-maman qui habite le New Jersey est d'une vivacité remarquable malgré son âge. Cette santé de fer lui a permis de survivre à deux pandémies potentiellement mortelles.

En 1918, Anna Del Priore avait contracté la grippe espagnole. Cette pandémie a tué 50 millions de personnes sur Terre.

En mai dernier, la dame a aussi contracté la COVID-19. Souffrant de fièvre et ayant perdu l'appétit, elle n'a toutefois pas eu besoin d'être placée sous ventilateur, ni même être hospitalisée.

Sa petite-fille, Darlene Jasmine, âgée de 66 ans, s'est inquiétée pour sa grand-mère.

«Je me suis dit, "Oh non Dieu, ça y est. Cette chose est ce qui va la faire tomber"», a-t-elle expliqué au journal Asbury Park.

Selon les préposées du Brighton Gardens où vit la respectable centenaire, elle est très active, dansant régulièrement, faisant de la natation et de la couture.

«Je me sens bien. Je remercie Dieu d'être encore en vie», conclut-elle.

Photo : Brighton Gardens

Les pires pandémies de l'histoire de l'humanité