Le 11 septembre 2001, certaines vedettes ont évité de justesse la mort alors que des terroristes ont pris d'assaut New York.

Plus de 3000 personnes sont décédées après que le vol numéro 11 d'American Airlines et le vol numéro 175 de United Airlines soient entrés en collision avec les tours nord et sud du complexe World Trade Center à Manhattan.

Parmi les personnes qui ont eu la vie sauve alors qu'elles auraient dû la perdre, on retrouve quelques célébrités. Le destin a voulu que pour diverses raisons, elles ne se soient finalement pas présentes pour diverses raisons. C'est le cas de Michael Jackson, Mark Wahlberg, Seth MacFarlane et Sarah Ferguson.

Le chanteur Michael Jackson, décédé depuis, devait avoir une rencontre le matin du 11 septembre en haut de l'une des deux tours jumelles. La veille de la rencontre, il a passé une grande partie de la soirée au téléphone avec sa mère Katherine et sa soeur Rebbie. S'étant couché très tard, le chanteur ne s'est pas réveillé le lendemain matin et a raté son rendez-vous.

«Nous avons découvert cela lorsque notre mère a téléphoné à l'hôtel pour s'assurer que son fils était indemne. Elle et Rebbie ont discuté avec Michael jusqu'à 3 heures du matin», raconte le frère de Michael Jackson, Jermaine, dans sa biographie You Are Not Alone: Michael: Through a Brother's Eyes.

L'acteur Mark Wahlberg devait se trouver à bord du vol 11 d'American Airlines en provenance de Boston qui devait se rendre à Los Angeles. Par chance pour le Bostonnais, il a eu un changement d'horaire à la dernière minute et a plutôt pris un vol en direction du Canada pour assister au Toronto International Film Festival (TIFF).

Le créateur de Family Guy, Seth MacFarlane, devait prendre le même vol que Mark Wahlberg. Une erreur d'horaire de son agence de voyages lui a sauvé la vie. Se présentant avec 30 minutes de retard en raison d'informations erronées, l'embarquement pour le vol était déjà terminé, il a dû se résoudre à prendre un autre avion.

La Duchesse d'York Sarah Ferguson avait rendez-vous au 101e étage à la fondation Chances for Children le 11 septembre. Avant de s'y rendre, l'Anglaise participait à une émission de télévision à NBC. L'émission prit du retard et son entrevue fut décalée. Ce retard lui a sauvé la vie.

Photo : Cover Images