La start-up japonaise Donut Robotics lance un masque connecté, équipé de multiples possibilités. 

Le C-Mask est un nouveau type de masque qui pourrait combler les attentes des technologues en période de pandémie.

Le masque connecté peut être relié à un téléphone intelligent ou à une tablette. Pour utiliser le masque «intelligent», l'usager n'a qu'à parler comme il le fait normalement sous son couvre-visage.

Le C-Mask détecte et comprend le langage.Il peut ensuite transmettre et traduire des messages textes en huit langues. Le masque peut faire des appels téléphoniques, ou encore amplifier la voix de son usager, qui est souvent étouffée par le port d'un tissu sur la bouche.

Vendu 40 $ (US) l'unité, le C-Mask sera livré à compter de septembre prochain. D'autres services seront ajoutés au fils des semaines au masque intelligent. Ces services pourront être téléchargés par l'application livrée avec le masque.

La démocratisation des masques en occident ouvre un tout nouveau marché d'affaires aux fabricants. 

Certains en profitent pour apporter des transformations pour un usage plus facile quotidiennement, ou pour promouvoir leur marque.

Photo : Donut Robotics

Les masques des stars québécoises