Le champion de l'UFC Conor McGregor fait face à une nouvelle poursuite pour une saute d'humeur sans raison. 

Ahmed Abdirzak, un homme de 22 ans d'Angleterre, poursuit Conor McGregor pour 15 000 $ (US) pour avoir détruit son téléphone portable.

Les événements ce sont déroulés mardi denier, autour de 5h du matin. L'admirateur de la vedette voulait prendre une photo de son idole, alors que l'athlète irlandais se trouvait en Floride avec sa famille pour souligner le 60e anniversaire de sa mère. 

Conor McGregor aurait alors attrapé le téléphone du plaignant avant de le lancer par terre et de le détruire à grands coups de pied.

Les policiers de Miami Beach ont arrêté le combattant de l'UFC peu de temps après l'incident. Il fait maintenant face à des accusations de vol à main armée et de méfait criminel. Il a été relâché après avoir payé une caution de 12 500 $.

De son côté, hier (14 mars), Ahmed Abdirzak a déposé une poursuite devant la cour de Miami-Dude County. Il l'accuse d'assaut, coups, et détresse émotionnelle.

Par communiqué, Conor McGregor a souligné qu'il adorait ses fans. Il a aussi admis travailler sur sa patience. 

« La patience dans ce monde est une vertu. Je continue à travailler là-dessus. J'aime les fans. Merci à tous », écrit l'athlète de 30 ans.

Pour l'avocat de Conor McGregor, la poursuite privée est une « façon rapide de faire un coup d'argent ».

Photo : Brightspark Photos/WENN

Conor McGregor, l'athlète le plus stylé du monde ?