Les vacanciers à la recherche de plages bleu-azur et de sable blanc ont de plus en plus de difficulté à trouver leur coin de paradis

Des bancs d'algues déferlent sur les plus belles plages de la plupart des pays des Caraïbes, résultant des changements climatiques.

C'est autour de 2014 que la transformation des plages s'est amorcée. À cette époque, quelques rares algues s'échouaient sur les plages des pays chauds.

Aujourd'hui, le phénomène est si répandu qu'il menace l'industrie touristique.

Pour attirer encore des touristes, les autorités des pays concernés embauchent des équipes, qui du matin au soir, retirent ces bancs d'algues au prix d'un travail éreintant en plein soleil.

Malgré tous ces efforts, l'industrie tremble. Au Mexique, 50 % des revenus touristiques proviennent de la région de Riviera Maya, aux prises avec des algues, révèle le Daily Mail.

« C'est l'un des plus gros défis que les changements climatiques causent », soutient un porte-parole de l'État de Quintana Roo.

Les touristes ne désirant pas avoir de mauvaises surprises à leur arrivée à destination peuvent consulter le site de The Cleaner Ocean qui cartographie les plages infectées dans le monde par ce fléau.

Photo : Nico Mazzanti/picture-alliance/Cover Images

Voyage : Les plus belles plages du monde