Une étude britannique affirme que les femmes peuvent dormir jusqu'à trois heures de moins, par nuit, que les hommes.

Les femmes britanniques moyennes perdraient 1095 heures de sommeil par année comparativement aux hommes.

C'est ce que révèle une étude menée par le fabricant de matelas Bensons for Beds auprès de 2000 couples afin de scruter leurs habitudes de sommeil.

L'étude souligne que ce manque de sommeil provient de diverses sources de distraction qui perturbent les nuits des femmes.

Parmi les problèmes identifiés qui causent le plus souvent de l'insomnie, il y a le ronflement du conjoint, les douleurs menstruelles ou les enfants.

Un tiers des femmes interrogées affirment se réveiller chaque nuit. Cette proportion est de 1 sur 10 chez les hommes.

Le manque de sommeil est nocif pour la santé.

Selon le Département de la santé du Royaume-Uni, un manque de sommeil régulier met à risque de conditions médicales sérieuses, incluant l'obésité, les problèmes cardiaques, et le diabète. De plus, cela réduit l'espérance de vie.

Photo : Cover Images

Un lit contre les « envahisseurs » nocturnes