Après le yoga chaud, le yoga nu, ou le Power yoga, voici le Drunk yoga.

C'est à New York que le Drunk yoga est né. Chaque semaine, dans le Midtown East, des adeptes du yoga pratiquent leur activité favorite avec un verre de vin à la main.

Le Drunk yoga fut créé par la yogi Eli Walker en 2017. Les séances de 90 minutes se déroulent au son de la musique pop. De nouvelles positions ont été ajoutées aux positions traditionnelles, telles que la position du tire-bouchon.

Seuls deux verres de vin (rouge, blanc, ou des bulles) sont autorisés durant une séance. Les verres ajoutent au défi, car ils ne doivent pas être renversés. 

Pour la créatrice du Drunk yoga, cette nouvelle mouture propose une expérience unique : « C'est une expérience divertissante dans un cadre de yoga pour débutant qui cultive le bien-être personnel. »

Faute de cultiver la remise en forme, le Drunk yoga connait beaucoup de succès auprès de copines de bureau qui cherchent une activité originale, ou encore dans les enterrements de vie de jeune fille.

Le concept fonctionne au point ou des centres de Drunk yoga ont ouvert leurs portes en Californie et en Italie.

Photo : Drunk yoga

Les meilleures destinations de Yoga dans le monde selon Yoga Journal