Le jeu Candy Crush est dans le collimateur des autorités américaines, qui désirent protéger les enfants.

Pour les non-initiés, Candy Crush est un jeu gratuit qui consiste à faire éclater des bulles multicolores. Jusque là, rien de bien dangereux.

Pour le sénateur républicain Josh Hawley du Missouri, Candy Crush cache toutefois un côté obscur qu'il entend mater.

L'élu souhaite que les autorités bannissent les jeux qui proposent le principe « payer pour gagner », tel Candy Crush. Ce modèle d'affaires permet aux joueurs d'ajouter certains bonus au jeu, moyennant rémunération.

Le problème soulevé par l'élu est que Candy Crush ou d'autres jeux de ce type s'adressent la plupart du temps indirectement aux enfants. Ceux-ci n'ayant pas toujours conscience de ce qu'il y a d'écrit à l'écran, achètent à leur insu ces bonus payants.

« Les enfants jouent à des jeux dessinés pour les adultes, et font des microtransactions compulsives. Les développeurs de jeux exploitent ainsi les enfants et pourraient faire face à la justice », croit le sénateur, selon le Washington Post.

L'industrie des jeux en ligne génère des revenus annuels de 50 milliards de dollars (US).

Photo : King.com

5 jeux mobiles à essayer