Longtemps partisan de Donald Trump, le rappeur Kanye West retire son appui au président américain qu'il tentera de déloger de la Maison-Blanche.

Dans un entretien accordé au magazine Forbes, Kanye West confirme son intention de briguer le suffrage à la présidence des États-Unis en novembre prochain.

S'il désire atteindre son but et s'installer à la Maison-Blanche, le chanteur devra le faire seul. Donald Trump étant déjà le candidat officiel des républicains, le parti auquel Kanye West adhère.

«Je vais me présenter à titre d'indépendant, si Trump est là. Je vais retirer la casquette rouge», explique le rappeur qui s'était présenté à Washington au bureau ovale pour rencontrer le 45e président des États-Unis en octobre 2018.

Photo : Cover Images

Kanye West entend bousculer les conventions avec sa candidature. Il a annoncé que son parti, le troisième dans la course avec les républicains et les démocrates se nommait «The Birthday Party».

«Parce que lorsque nous allons l'emporter, ce sera la fête pour tous», ajoute le coloré candidat qui peut déjà compter sur le soutien de sa femme Kim Kardashian et de son ami, le patron de Tesla et SpaceX, Elon Musk.

Kanye West, qui a admis durant l'entretien n'avoir jamais voté dans sa vie, ne part évidemment pas favori dans cette course à la présidence. Les preneurs aux livres favorisent le candidat démocrate Joe Biden pour remporter les élections.

Photo : Instagram

Hilary Duff se moque de Kanye West