Jessica Simpson et sa famille (soit ses parents Joe et Tina et sa sœur Ashley) s’étaient retrouvées au coeur d’une poursuite intentée par un homme alléguant que les Simpson l’avaient floué d’une somme qu’il évaluait à 12 millions de dollars américains en lien avec la vente de la marque de mode de Jessica Simpson, The Jessica Collection, en 2015.

L’homme en question prétendait avoir obtenu une entente verbale avec Joe Simpson afin de toucher une généreuse commission, soit 10% de la somme finale, s’il parvenait à contribuer à la vente de la collection, qui s’est finalement effectuée pour 120 millions de dollars.

Le plaignant affirmait avoir non seulement trouvé un acheteur pour l’entreprise, mais aussi organisé une grande portion de la vente.

Or, selon Jessica Simpson, cet homme ne serait nul autre qu’un « arnaqueur professionnel », rapporte The Blast, et la blonde chanteuse avait décidé de contre-attaquer avec sa propre poursuite pour tentative d’extorsion.

Mais, voilà, les choses sont désormais réglées, alors qu’une entente à l’amiable aurait été conclue, selon cette même source. Les détails ne sont toutefois pas disponibles pour le grand public.

Jessica Simpson continue d’affirmer que l’homme et un complice s’étaient volontairement liés d’amitié avec son père Joe dans le but de lui extorquer de l’argent.

Crédit photo : BANG/BIG