Telles sont les conclusions d'un tribunal français qui s'est penché sur la question, condamnant son ancien employeur à verser une rente à ses héritiers, raconte le Daily Mail.

Cette histoire remonte à 2013. Xavier X rencontre une femme lors d'un déplacement pour son employeur à Meung-sur-Loire dans le centre de la France. Le couple loue une chambre d'hôtel et à une relation sexuelle. Le malheureux est toutefois victime d'une crise cardiaque, et en meurt.

La famille de Xavier X demandait que son employeur, TSO, une société de construction de voie ferrée, paie une lourde compensation pour le décès survenu alors qu'il était en déplacement pour les affaires.

Depuis 2013, différentes cours se sont penchées sur la question. Le débat vient donc d'être tranché. 

Xavier X était bel et bien « au service » de son employeur lors de ce déplacement d'affaires. Les événements causant la mort et les circonstances n'atténuent pas le fait qu'il se trouvait en déplacement d'affaires pour le compte de la société qui avait demandé ce déplacement. 

Ainsi, l'employeur TSO devra payer 80 % du salaire de Xavier X aux héritiers de ce dernier, et ce, jusqu'à l'âge de la retraite présumée de l'ex-employé décédé. 

Photo : Cover Images

10 stars infidèles