Le géant du commerce au détail IKEA songe à louer des meubles plutôt que les vendre.

La marque suédoise IKEA annonce qu'elle étend un projet pilote lancé en Allemagne en 2017.

Depuis deux ans, les clients du IKEA de Kaarst en Allemagne peuvent louer mensuellement des canapés et des ensembles de salles à manger plutôt que de les acheter. 

Les résultats probants de ce projet pilote laissent entrevoir la possibilité pour IKEA d?élargir à d'autres pays cette offre unique.

Pour le commerçant, la location de meubles plutôt que la vente s'inscrit dans une vision écologique du commerce au détail. IKEA affirme que ses clients les plus jeunes démontrent une forte propension à une consommation plus environnementale.

En louant des meubles plutôt qu'en les vendant, IKEA fait le pari qu'il pourra repasser à des clients différents les mêmes meubles. Se faisant, le commerçant croit que son empreinte écologique sera moins importante.

Le phénomène de la location plutôt que l'achat est déjà bien implanté dans le secteur de l'automobile. IKEA croit que ce modèle d'affaires convient aussi aux meubles.

IKEA, avec son chiffre d'affaires qui avoisine les 60 milliards de dollars canadiens dans le monde, s'est déjà engagé à ce que tous ses produits vendus à compter de 2030 soient construits à partir de matériaux recyclés. 

La société suédoise est présente dans 30 pays dans le monde.

Photo : Frank Duenzl/picture-alliance/Cover Images  

Un robot, IKEA et vous