Vers le début juin, les magnifiques plages espagnoles accueilleront à nouveau les vacanciers. Des mesures strictes seront toutefois en vigueur.

Alors qu'au Québec, le déconfinement se fait pas à pas, l'Espagne affectée par la CoVID-19 avant nous met en place des mesures d'un nouveau genre, tel que des drones de surveillance, pour s'assurer de contrôler la pandémie.

La Costa del Sol est depuis toujours prisée par les touristes à la recherche de plages paradisiaques et de soleil. Pour l'économie espagnole en 2019, le tourisme a représenté 92 milliards d'euros, alors que 83,7 millions de visiteurs étrangers ont visité le pays.

Craignant la fameuse deuxième vague, l'Espagne veut s'assurer que les vacanciers ne propagent pas le coronavirus. Voici quelques-unes des mesures qui seront imposées à la plage.

  • Les drones patrouilleront du ciel les plages pour s'assurer que les consignes soient respectées.
  • Les parasols seront à une distance de 4 mètres l'un de l'autre.
  • Le séjour à la plage sera limité à quatre heures.
  • Des applications informeront les vacanciers sur les plages ouvertes et sur le nombre de personnes pouvant y être admises.
  • Le port du masque de protection sera encouragé. On risque donc d'y voir des trikinis.

L'Espagne est le pays européen le plus touché par la pandémie. Plus de 232 000 personnes ont contracté la maladie dans le pays.

Photo : Cover Images

5 drones qui se démarquent