L'ordinateur le plus puissant du monde est mis à contribution pour trouver une solution à la pandémie mondiale du nouveau coronavirus.

La firme IBM, créateur du Summit, un superordinateur inégalé sur Terre, vient épauler les chercheurs du monde entier qui s'efforcent de trouver un médicament efficace contre la COVID-19.

Summit a une puissance de calcul inégalée pouvant atteindre 200pétaFLOPS (200 milliards à la seconde).

Les scientifiques du Oak Ridge National Laboratory au Tennessee viennent de publier le résultat de leurs recherches. Ils ont demandé à Summit de faire le tour de tous les médicaments existants dans le monde, pour savoir si l'un d'eux pourrait avoir une incidence sur le coronavirus.

L'étude publiée dans le journal ChemRxiv s'est concentrée à trouver une méthode pour rendre «aveugle» les cellules de la COVID-19.

Summit a donc identifié 77 médicaments qui ont un potentiel pour contrer le virus.

«Summit a fait rapidement des simulations et nous a donné les résultats que nous voulions. Cela lui a pris une journée ou deux. Sans lui, cela aurait pris des mois avec des ordinateurs normaux», explique le coauteur de l'étude Jeremy Smith.

«Ces résultats ne veulent pas dire que nous trouverons un médicament ou un traitement contre le coronavirus. Mais nous travaillerons uniquement sur des médicaments qui ont les bonnes caractéristiques pour atténuer ce virus», conclut le chercheur.

À ce jour, plus de 438 000 personnes sont atteintes de la COVID-19. 

Près de 20 000 en sont mortes.

Photo : Oak Ridge National Laboratory (ORNL)

Apple : Des ordinateurs qui traversent le temps