Beyoncé Knowles est la dernière vedette à ouvrir son portefeuille pour combattre la pandémie de CoVID-19.

La chanteuse lance le mouvement BeyGOOD initiative afin d'amasser des fonds pour les communautés afro-américaines aux États-Unis qui souffrent du coronavirus.

«Les communautés de gens de couleur souffrent dans une proportion épique de la pandémie de CoVID-19. Plusieurs familles vivent dans des régions mal desservies où il est difficile de faire de la distanciation physique. Ces communautés souffrent déjà d'un manque de ressources financières en éducation, en santé, et elles font maintenant face à un pourcentage d'infection alarmant.»

Le mouvement BeyGOOD initiative vient aider financièrement des organisations qui sont sur le terrain 24/7. 

Le don de Beyoncé sera distribué au département de santé mentale de l'université de la Californie située à Los Angeles (UCLA), et à d'autres organismes du secteur de la santé mentale de Houston, New York, La Nouvelle-Orléans et Détroit.

«Les gens doivent recevoir de l'aide en santé mentale et pour les soins personnels, incluant des tests, services médicaux, fourniture de nourriture et livraison de nourriture. Tout cela durant la crise et après», écrit le porte-parole de la vedette de 38 ans.

L'élan philanthropique de Beyoncé s'ajoute à celui de nombreuses vedettes depuis plus d'un mois.

Photo : Cover Images

Jay-Z envoie 100 000 masques à des prisonniers