L'Agence spatiale européenne vient d'octroyer à Airbus-France le mandat de fabriquer le premier vaisseau cargo interplanétaire.

Appelé en anglais le Earth Return Orbiter (ERO), ce vaisseau sera fonctionnel dans une décennie.

En cette journée où l'Agence spatiale américaine vient de lancer avec succès une fusée en direction de la planète Mars, on apprend que les Européens auront aussi un rôle important à jouer dans l'exploration de la planète rouge.

Depuis quelques heures, la sonde Perseverance et son hélicoptère spatial filent vers Mars. Dans sept mois, lorsqu'elle sera arrivée, un rover sera amené à la surface martienne et pourra amorcer sa mission de recueillir des échantillons du sol. Ces échantillons seront conservés sur Mars une dizaine d'années dans des équipements spéciaux.

La NASA enverra ensuite un autre vaisseau, le Sample Retrieval Lander, qui fera la navette entre le rover Perseverance et l'ERO. Si tout se déroule comme prévu, l'Earth Return Orbiter d'Airbus Defence and Space ramènera les échantillons recueillis par le rover de Perseverance sur Terre en 2031.

Selon les premières informations sur ce cargo interplanétaire, l'ERO dispose d'une envergure de près de 42 mètres. Le gros transporteur de minerais entre les planètes aura une capacité de transport de 6,5 tonnes.

Photo : Airbus

Un hôtel dans l'espace !